Je recherche

Formulaire de recherche

Aménagements et projets

► Agenda 21 et préservation de l'environnement
► Des logements de qualité pour tous, préserver les quartiers
► Accueillir les enfants dans les écoles de qualité
► Favoriser l'épanouissement de l'enfance et de la jeunesse
► Mobilité
► Equipements municipaux, grands projets et aménagement urbain


Agenda 21 et préservation de l'environnement

Réorganisation foncière de la plaine maraîchère des Quinze Sols

Depuis 2018 la commune engage la réorganisation parcellaire des 135 hectares de la plaine maraîchère. Consciente de l’intérêt de ces terres alluvionnaires, de bonnes valeurs agricoles, la ville a acquis au fil du temps près de 30 hectares pour les sauvegarder à l’occasion de ventes où les acquéreurs n’étaient pas des agriculteurs. Le regroupement des parcelles émiettées qui s’engage est indispensable pour redynamiser une agriculture que la ville veut orienter vers le biologique et les circuits courts. Ainsi, les propriétaires vont être incités à regrouper leurs parcelles pour former des parcelles uniques plus grandes et donc plus attractives pour les maraîchers.
Un schéma agro paysager a été imaginé avec le conseil départemental et Toulouse métropole qui prévoit en outre la réalisation d’aménagements paysagers (cheminements, plantations…).
Cette démarche est suffisamment originale pour qu’un collectif de chercheurs (Inra, certop, Solagro…) suive au plus près la démarche de revitalisation de l’agriculture en milieu urbain engagée par Blagnac.

Blagnac réalise l'inventaire de la biodiversité

Engagé en 2017, un inventaire de la faune et de la flore a permis de cartographier la biodiversité en divers points de la commune. Cette mission a été confiée au cabinet Biotope et s’inscrit dans les actions de l’agenda 21 local.
Il révèle que bien qu’en première couronne de l’agglomération, Blagnac a su préserver une biodiversité riche et protéger ses espaces naturels. Ainsi, les zones humides des Quinze Sols et de Pecette comme les berges du Touch et du Riou ou le bois de Pinot sont autant
de milieux naturels où les espèces peuvent s’épanouir : tourterelle des bois, martin pêcheur ou putois d’Europe sont quelques-uns des habitants de ces lieux.
Cet inventaire met aussi en avant l’existence d’une biodiversité « ordinaire » dite aussi urbaine. Cette étude conclut à une limitation de l’entretien des espaces verts et naturels et à une communication renforcée à visée pédagogique.


Des logements de qualité pour tous, préserver les quartiers

Renouvellement urbain des Cèdres

La résidence des Cèdres est engagée dans un programme de modernisation de l’habitat et de renouvellement urbain de 332 logements. Ce programme est porté par le bailleur social Promologis.
En 2018 ont été conduites la phase de concertation et l’audition des locataires par l’association France Horizon en vue du relogement des résidents. 95 % des foyers de la résidence ont pu être audités pour connaître les caractéristiques des occupants et leurs souhaits en matière de mobilité. 89 % des locataires ont exprimé en premier voeu le souhait de rester vivre sur Blagnac.
Cette démarche d’écoute et de dialogue se poursuit lors de permanences à la maison de quartier Odyssud.

Vers l’urbanisation de la phase 3 d’Andromède

En 2018, la SEM Oppidéa a confié au cabinet d’architectes Devillers et Associés l’étude sur l’aménagement de la 3ème et dernière phase d’Andromède. Ce secteur d’une cinquantaine d’hectares est situé en surplomb de la plaine maraîchère et dans un secteur éloigné du tramway. 

Urbanisme, de nouvelles règles pour la construction de logements neufs

Initiée depuis une année, en collaboration avec l’AUAT, la réflexion sur la construction de logements neufs donne lieu à de nouvelles règles qui prennent en compte l’environnement directde la parcelle. Il s’agit de maîtriser sans empêcher la construction en fonction des secteurs pour sauvegarder la cohésion urbanistique existante.

Ces nouvelles règles, au nombre de quatre, visent selon les secteurs à :
PRESERVER : maintien de la cohésion du tissu urbain ancien sans le figer.
ACCOMPAGNER : favoriser les opérations « à la parcelle » pour permettre l'augmentation de la densité de logements sans remettre en cause la structure parcellaire.
RENOUVELER : favoriser et négocier l'action des porteurs de projet en la mettant au service d'une vision collective du territoire.
RESTRUCTURER : initier et encadrer la transformation du territoire par l'action conjointe du public et du privé.


Accueillir les enfants dans des écoles de qualité

Reconstruction du groupe scolaire de l’Aérogare et de son gymnase

Le groupe scolaire disposera de 17 classes -11 élémentaires et 6 maternelles- avec une direction unique. Il accueillera aussi des espaces ALAE et RASED, un gymnase, une salle de restauration, une bibliothèque/centre documentaire et des ateliers.

Déplacement des enfants de l'Aérogare durant les travaux

Pendant les travaux de reconstruction de l’école de l’Aérogare, les enfants sont accueillis provisoirement dans des modulaires installés sur les terrains de l’ancienne jardinerie face au magasin Picard. Ils disposent de 15 classes (10 élémentaires et 5 maternelles), des espaces Alae, restauration, BDC et ateliers, de 20 places de parking, dépose minutes et stationnement bus.


Favoriser l'épanouissement de l'enfance et de la jeunesse

Relocalisation du conservatoire de musique et de danse

Le nouveau conservatoire de musique et de danse ouvrira en janvier 2022 dans le quartier Andromède, face au lycée Saint-Exupéry, un site bien desservi par les transports en commun.
Plus vaste, il pourra accueillir 640 élèves en musique et 533 élèves en danse. Son nouvel emplacement offre aussi la possibilité d’une extension.


Mobilité

Accès à la rocade de l'aéroport (l'A621) depuis la rue D. Costes

Le projet d’accès à la voie rapide dans le sens Dieudonné Costes > A621 est en cours d’études et nécessite des acquisitions foncières. Cet accès doit permettre de fluidifier la circulation dans le parc d’activités aéroport sud (secteur Airbus, ATR, Rockwell Collins…).
Dossier porté par Toulouse Métropole.

Projet : 3ème ligne de métro, la station Jean-Maga

La station Jean-Maga sera implantée sur l’avenue Latécoère, au niveau du rond-point. Cette station multimodale connectera trois modes de transports en commun : le métro en sous-sol, le tramway et la navette rapide (Aéroport express) en surface.
La mise en service de la ligne est programmée pour 2026.


Equipements municipaux, grands projets et aménagement urbain

Bassin nordique, nager par tous les temps (information bientôt en ligne)

page mise à jour le 11/08/2020

 

À lire aussi